Stratégie d'option

Stratégie d'option

Adapter les stratégies d’options aux prévisions

Achat de une (1) option d’achat XYZ échéant dans deux mois et ayant un prix d’exercice de 62 $ au coût de 2,10 $, et vente de une (1) option d’achat XYZ échéant dans deux mois et ayant un prix d’exercice de 66 $ au coût de 0,50 $ CA

Soulignons que le seuil de rentabilité de cette stratégie se situe à 63,60 $ CA contre 64,10 $ CA pour l’achat d’une option d’achat (prix d’exercice de 62 $ CA + 2,10 $ CA).

L’investisseur B, lui, croit plutôt que le cours de XYZ connaîtra une baisse au cours des deux prochains mois.

L’écart baissier sur option de vente, à l’instar de l’écart haussier sur option d’achat susmentionné, est une solution de rechange moins coûteuse à l’achat d’une seule option de vente et constitue également un écart débiteur. Cependant, son seuil de rentabilité est moins élevé que celui obtenu avec l’achat d’une option de vente. De la même façon, l’écart baissier sur option de vente consiste à acheter une option de vente et à vendre simultanément une option de vente ayant toutes deux la même échéance. Le prix d’exercice de l’option de vente vendue doit être inférieur à celui de l’option de vente achetée. Par ailleurs, comme mentionné précédemment, dans le cas d’écarts débiteurs, le risque de cette stratégie se limite au montant net déboursé pour l’écart et le potentiel de gain à la hausse est plafonné au prix d’exercice de l’option de vente vendue. Prenons l’exemple suivant :

L’investisseur B met en œuvre une stratégie d’écart baissier sur option de vente, c’est-à-dire qu’il achète une option de vente échéant dans deux mois et ayant un prix d’exercice de 62 $ CA au coût de 2,40 $ CA et vend simultanément une option de vente échéant dans deux mois et ayant un prix d’exercice de 58 $ au coût de 1,10 $ CA, entraînant ainsi un débours net pour l’investisseur de 1,30 $ CA. Si le cours de XYZ chute à 58 $ d’ici l’échéance, l’investisseur touchera la différence entre les deux prix d’exercice (62 $ -58 $ = 4 $) moins le débours net (2,40 – 1,10 $ = 1,30 $ CA) ou 2,70 $ CA.

Achat d’une (1) option de vente XYZ échéant dans deux mois et ayant un prix d’exercice de 62 $ au coût de 2,40 $ CA et vente d’une (1) option de vente XYZ ayant un prix d’exercice de 58 $ au coût de 1,10 $ CA

Vous constaterez que, bien que les prix d’exercice de l’écart haussier sur option d’achat et ceux de l’écart baissier sur option de vente soient symétriques, les prix des options ne sont pas identiques. Ceci est dû au phénomène appelé asymétrie qui fait que le prix des options de vente est supérieur à celui des options d’achat ayant la même échéance et le même prix d’exercice. Ce phénomène s’explique par le fait que les investisseurs de tous horizons vendent des options d’achat pour générer un revenu alors que d’autres achètent des options de vente pour protéger leur revenu, tirant ainsi à la baisse le prix des options d’achat et faisant augmenter le prix des options de vente (courbe de la volatilité). Nous aborderons plus en détail les différents aspects

Source: http://lesoptionscacompte.ca/adapter-les-strategies-doptions-aux-previsions/



Regarder la vidéo à propos destratégie d'option

Option Binaire | Stratégie 100% Rentable | Options Binaires

Qu’est-ce qu’un Calendar Spread ?

deux Calls ou deux Puts de même Strike, mais sur des échéances différentes

Comme toujours avec les options, il est possible d’acheter ou de vendre un Calendar Spread. Bien entendu, le graphique de pertes et profits sera différent. L’anticipation que vous vous faites sur le sous-jacent et sa volatilité implicite déterminera que vous soyez acheteur ou vendeur de cette stratégie.

Voici le graphique des pertes et profits éventuels.

 

je vends l’option court terme et que j’achète l’option long terme

La marge requise est bien plus faible que pour le Short Calendar Spread puisqu’elle ne coûte que la différence entre mon option long terme et mon option court terme. ,11 – ,68 = ,43.  Bien entendu, la stratégie bien qu’ayant le même nom, n’a pas le même profil de pertes et profits.

 

Pourquoi acheter un Calendar Spread ?

On peut voir plusieurs intérêts dans l’achat d’un Calendar Spread. Voici les raisons qui, en général, me poussent à mettre en place un tel trade.

  • Hausse de Volatilité Implicite
  • Erosion de la prime de l’option court terme

Hausse de Volatilité Impliciteune hausse de VI favorisera davantage l’option long terme que l’option court terme

Erosion de la prime de l’option court termeL’option vendue court terme perdra donc plus rapidement de la valeur que l’option achetée d’échéance plus lointaine

Le Calendar Spread est également une stratégie qui permet de se fixer un prix objectif sur le sous-jacent. En effet, si celui-ci reste dans les bornes qui sont visibles sur le graphique, le trade devrait être gagnant. En revanche, s’il sort trop violemment, il y a des chances que le trade au final soit perdant.

 

Combien gagne-t-on avec un Long Calendar Spread ?

Ceci est dû au fait qu’il va rester l’option long terme une fois l’échéance de l’option court terme échue. Votre logiciel ne peut que vous faire une estimation du prix éventuel de celle-ci, car il ne connait pas qu’elle sera la volatilité implicite du sous-jacent lorsque l’option vendue arrivera à échéance. Or, comme vous le savez si vous avez lu mes précédents articles, la volatilité implicite joue un rôle primordial dans le prix d’une option.

Si l’on reprend l’exemple du Long Calendar Spread sur le SPY, nous voyons que le simulateur prévoit un gain maxi de 0 à l’échéance de l’option court terme. Mais ce gain ne sera valable que si la volatilité implicite (VI) reste identique. Si la VI baisse, le gain sera plus faible. En revanche, si la VI augmente, le gain sera plus élevé.

 

Compte tenu de la volatilité implicite actuelle sur les indices, j’ai plusieurs trades en cours via des Puts Calendar Spreads sur le SPX (SP500) et le NDX (Nasdaq), car j’anticipe une hausse de la VI ainsi qu’une stagnation des cours, voire une légère baisse.

Source: http://www.celtinvest.com/calendar-spread/



Images sur stratégie d'option de Google



Stratégie

Lorsque vous commencerez à vous pencher sur le trading des options en ligne, il est probable que vous vous arrêtiez en premier lieu sur des produits comme des plates-formes de “spread betting” (pari sur l’écart – tels les CDF) ou des devises internationales. Celles et ceux cherchant des profits rapides pourront même se diriger vers des sites de spéculation offrant des “spreads” (écarts offre-demande) financiers. Le trading des options représente une alternative à ces types de trading. Dans cet article, nous traitons spécifiquement les options binaires.

Qu’est-ce que le trading des options binaires, et pourquoi représente-t-il une opportunité financière saine?


Les Options Binaires Expliquées

Qu’est-ce qu’une Option Binaire?

Qu’est-ce que le Trading Binaire? Un Exemple

Quels sont les avantages & et les inconvénients des Options Binaires?

Comprendre le “Risk/Reward” (profit contre risque)

Simplicité

Certain Trades offrent un risque peu élevé

Manque de Régulation

Le manque de régulation dans le trading binaire peut représenter un inconvénient seulement si vous choisissez de trader avec des courtiers et des plates-formes non régulés. Les régulations concernant les plates-formes de trading binaire majeures sont en vigueur depuis 2008.

Les Options Binaires pour les Nuls: Un Guide simple

La Plate-forme

  1. Trading achat/Vente (high/Low Trading)
    C’est la forme la plus simple de trade binaire, où il vous suffit simplement d’évaluer si un prix va clôturer au-dessus ou en-dessous de la cible établie lorsque l’option est présentée. Lorsqu’un prix-cible est donné, choisissez “haut” si vous pensez que le prix excèdera la cible, ou “bas” si vous pensez qu’il ne l’atteindra pas. Il est possible que la transaction vous soit présentée sous la forme d’un “call” (achat) ou d’un “put” (vente). Généralement, il vous appartient de paramétrer le temps d’expiration, mais certaines plates-formes proposeront des termes de trades binaires spécifiques.
    Gardez à l’esprit d’observer la performance du cours sur les longs et courts termes et sachez bénéficier des actifs qui sont à la fois à la hausse et à la baisse, de même que ceux indiquant une croissance à long terme mais accusant des baisses de prix à court terme, et inversement.
  2. Trading une Touche ou one touch
    Ordinairement connus sous le nom de trading en une touche, ces trades s’étalent souvent sur une semaine, bien qu’il existe également des trades en une touche disponibles sur du plus long terme. En initiant un trade en une touche, vous investissez contre le prix d’un produit financier avec, comme objectif, l’atteinte d’une cible prédéterminée. Vous devez voir le prix toucher la cible à un certain point au cours de la période de trading pour vous trouver “dans le cours” (in the money). Peu importe que le prix atteigne la cible puis reparte en direction opposée. Pour participer à ces trades, appuyez sur “touch” (touché) si vous pensez que le prix affiché sera atteint au cours de la période de trading, ou “no touch” (non touché) si pensez que non.
    Ceci représente le risque de trade le plus élevé disponible, vu que le trading binaire sur une période prolongée s’accompagne invariablement d’un élément de spéculation dans la transaction. Cependant, les retours dans le trading en une touche peuvent s’élever jusqu’à 500%, ce qui rendant le risque acceptable et justifié à condition, toutefois, de posséder le capital pour vous soutenir. Avant de positionner un trade en une touche, il est préférable d’observer la performance d’un actif sur le très long terme, surtout les pics ou creux historiques récents en comparaison des prix proposés, afin de déterminer les probabilités de réussite.
  3. Trading Limite : Le trading limite (ou range trading) offrira typiquement un pourcentage de retour moins élevé, vu qu’il vous est proposé un éventail de prix parmi lesquels l’actif pourrait s’insérer. Des profits plus importants peuvent être réalisés si vous saisissez une option binaire dont le prix doit demeurer dans les limites de cet éventail spécifié et non pas seulement expirer à l’intérieur. Sélectionnez simplement ‘in’ (à l’intérieur) ou ‘out’ (à l’extérieur) selon si vous considérez que l’actif en question expirera dans les limites du prix le plus haut ou du prix le plus bas qui vous est présenté.
  4. Trades de 60 Secondes : Ces options binaires sont explicites, d’une durée de seulement une minute, utilisant la méthode de trading du haut/bas (call/put). Exécuter des trades en 60 secondes peut se révéler lucratif, bien que la prise de décision rapide requise suppose qu’il est préférable de gagner en expérience et en confiance dans le trading binaire avant de s’aventurer dans ce domaine.

Bon trade à vous et n’oubliez pas de bien gérer votre capital afin de minimiser au maximum les risques !



Source: http://www.marecette.org/strategie/



Leave a Replay

Make sure you enter the(*)required information where indicate.HTML code is not allowed